Sorceleur Wiki

Sub-Pages:

Zoltan Chivay est un nain et un vétéran de la Seconde Guerre nordique. Les membres de l’équipe de Zoltan étaient: Munro Bruys, Yazon Varda, Caleb Stratton, Figgis Merluzzo et Percival Schuttenbach.

Apparence et caractère[]

Zoltan Chivay était revêtu de la tenue habituelle des nains par temps de pluie : de courts manteaux à capuche, aux multiples nuances chatoyantes de gris et de bronze. S’étant, au fil des ans, imprégnés de goudron et de poussière accumulée sur les routes, ainsi que de restes de nourriture grasse, ces manteaux avaient le grand avantage d’être devenus totalement imperméables. Il portait à la ceinture une petite hachette, dans le dos une longue épée au fourreau emmailloté de peaux de chat zébrées, et sur l’épaule un perroquet vert, dont les plumes mouillées étaient hérissées.[1]

Geralt lui demanda, un jour, s’il ne voyait rien de condamnable dans le fait de voler d’autres fugitifs, pas moins affamés qu’eux et qui luttaient pareillement pour leur survie. Zoltan lui répondit avec le plus grand sérieux qu'il trouvait cela honteux mais c'était là son caractère. Selon lui, son grand défaut est une bonté sans limite. il est tout bonnement obligé de faire le bien. Toutefois, il est un nain raisonnable, il sait qu'il ne réussirai pas à faire preuve de bonté envers tous. Si il essayait d’être bon envers le monde entier, envers tous les êtres qui le peuplent, ce ne serait jamais qu’une goutte d’eau dans l’océan ; en d’autres termes, ce serait peine perdue. Zoltan a donc décidé d’agir concrètement, de manière que cette bonté ne soit pas gaspillée. Il est bon pour lui-même et pour son entourage direct..[1]

Zoltan Chivay dans la Saga[]

Avant Le Baptême du Feu[]

L'aversion de Zoltan Chivay pour l'ordre qui régnait à Mahakam et surtout pour la politique et la toute-puissance de Brouver Hoog, le poussa à quitter les mines de la montagne Carbon. Ne voulant pas y passer quarante[N 1] ans au fond, si tant est que le grisou ne l'achève pas avant. La liberté lui été plus chère que la sécurité, et il ne pouvait la trouver à Mahakam.[2]

Dans Le Baptême du Feu[]

La première rencontre entre les deux amis eut lieu lorsque Geralt et son entourage se dirigeaient vers la Iaruga en venant de Brokilon. Lors de la rencontre, le nain leur conseilla de se joindre à son équipe et d'aller vers l'est. C'est aussi de Zoltan que Geralt a reçu son glaive, un sihill.

Zoltan possédait un perroquet au nom de Feld-maréchal Duda, qu'il a vendu au gnome Percival Schuttenbach lorsque ce dernier s'installa à Novigrad. Après la Bataille de Brenna, Zoltan s'est fiancé avec Eudora Breckenriggs.

Dans La Dame du Lac[]

Sous la plume de Sapkowski[]

Celui qui marchait en tête n’avait pas de bagages. Il portait à la ceinture une petite hachette, dans le dos une longue épée au fourreau emmailloté de peaux de chat zébrées, et sur l’épaule un perroquet vert, dont les plumes mouillées étaient hérissées. C’est ce nain-là qui les salua.
Le Baptême du Feu, Chapitre ?.


— Oui, oui ! dit Yarpen Zigrin, un large sourire aux lèvres. Comme le dit cette vieille chanson : un homme qui peut broyer une barre de fer entre ses mains se fait tout petit devant une femme. Plusieurs merveilleux exemples de la sagesse de cet aphorisme se trouvent rassemblés aujourd’hui autour de cette table. Prenons Zoltan Chivay, pour ne pas chercher bien loin. Tout à l’heure, quand il vous a raconté ce qu’il y avait de nouveau chez lui, il a omis de vous préciser qu’il se mariait bientôt. En juin. L’heureuse élue s’appelle Eudora Brekekeks.
— Breckenriggs, rectifia Zoltan distinctement en fronçant les sourcils. Je commence à en avoir assez de te corriger, Zigrin. Fais attention, car quand je commence à en avoir assez de quelque chose, ça peut aller très mal !
— Où aura lieu le mariage ? Et quand exactement ? demanda, conciliant, Jaskier. Je demande, parce que peut-être qu’on passera. Si tu nous invites, bien sûr.
— Où, quand, comment, on n’a encore rien décidé, ni même d’ailleurs si ça va se faire, marmotta Zoltan, troublé. Yarpen anticipe les faits. On est comme qui dirait fiancés avec Eudora, mais qui peut savoir ce qui va arriver, en ces putains de temps difficiles ?

La Dame du Lac, Chapitre ?.


Apparitions[]

Notes et références[]

Notes[]

  1. Caroline Raszka-Dewez a traduit "Czterdzieści" en "Quatorze", c'est bien entendu une erreur.
    – Nie, chłopcy, ja nie wracam pod górę Carbon. Nie mam ochoty spędzić życia na przodku w kopalni. Czterdzieści lat na dole, o ile wcześniej nie pierdyknie metan.[...]

Références[]

  1. 1,0 et 1,1 Le Baptême du Feu, Chapitre 2.
  2. Le Baptême du Feu, Chapitre 3.