Sorceleur Wiki
Sorceleur Wiki

La Télépathie est un pouvoir magique que la plupart des magiciens semblent posséder. Il l'offre la capacité de transmettre et de recevoir des informations sans avoir recours à la parole - une compétence très utile pour une discussion privée dans les lieux publics.

Sous la plume de Sapkowski[]

—Je suis une Ps.P, c’est-à-dire une pure psionique de premier rang, sans possibilité de P.Ki. Concrètement, cela veut dire que je peux entendre les pensées des autres, parler à distance avec un magicien, un elfe ou un autre psion. Et transmettre un ordre mentalement. C’est-à-dire, contraindre quelqu’un à faire ce que je veux. Je peux aussi faire une précog, mais uniquement pendant mon sommeil.
—Je vous prie d’ajouter au protocole que le témoin Joanna Selborne est une psionique dotée de pouvoirs de perception extrasensorielle. Elle est télépathe, télempathe, capable de précognition sous hypnose, mais pas de psychokinésie. Il est rappelé au témoin que l’usage de la magie et des pouvoirs extrasensoriels est strictement interdit dans l’enceinte de cette salle. Nous poursuivons l’interrogatoire. Quand, où et dans quelles circonstances le témoin a-t-il été confronté à la personne se faisant passer pour Cirilla, princesse de Cintra?

La Tour de l'Hirondelle, page(s) ?


—Lorsque vous donniez vos ordres à M. Silifant avant-hier devant l’auberge, le chat qui dormait sur le banc s’est mis à siffler et il a dressé les oreilles. J’ai trouvé ça suspect, parce qu’il n’y avait personne alentour... Après j’ai pu psionner quelque chose, une pensée, une pensée et une volonté étrangères. Quand j’évolue dans un environnement qui m’est familier, où circulent des pensées courantes qui proviennent des gens que je côtoie tous les jours, et qu’une pensée extérieure survient, je la repère immédiatement, monsieur le coroner. C’est comme si quelqu’un se mettait à crier très fort... J’ai commencé à être vigilante, à tendre mon esprit avec plus d’application, et je l’ai perçu.
—Peux-tu le percevoir tout le temps?
—Non. Pas toujours. Il a une espèce de protection magique autour de lui. Je ne le ressens que lorsqu’il est très proche, et encore, pas toujours. C’est pourquoi il faut faire attention, parce qu’on ne peut jamais savoir s’il ne se cache pas justement dans les environs.

La Tour de l'Hirondelle, page(s) ?


—Lorsqu’elle est arrivée près du poteau où j’étais attachée, poursuivit Ciri, elle s’est penchée, m’a regardée dans les yeux. J’ai tout de suite senti quelque chose... Quelque chose d’étrange... Une espèce de craquement dans ma tête, ça m’a fait mal. Mes oreilles se sont mises à bourdonner. Pendant un instant tout est devenu très clair devant mes yeux... quelque chose est entré en moi, une chose répugnante et insidieuse... Je connaissais cette sensation. Yennefer m’avait fait la même chose au temple... mais je ne voulais pas autoriser cette femme à lire en moi... J’ai donc simplement repoussé cette chose avec laquelle elle me pénétrait, je l’ai repoussée et rejetée hors de moi, avec toute la force dont j’étais capable. Alors la grande femme s’est recroquevillée, chancelante, comme si elle avait reçu un coup de poing. Elle a fait deux pas en arrière... et s’est mise à saigner du nez. Par les deux narines.
La Tour de l'Hirondelle, page(s) ?


Notes et références[]

Notes[]


Références[]