Sorceleur Wiki
Balise : Éditeur visuel
m
Balise : Éditeur visuel
Ligne 1 : Ligne 1 :
   
   
Le roi<sup>[N 1] </sup>'''Rhyd''' est le fondateur d’un éphémère royaume de [[Poviss]] en faisant sécession du [[Kovir et Poviss]]<sup>[N 2]</sup>, alors gouverné par le roi [[Baldwin Thyssen]]. Il est assassiné avec toute sa famille au cours de la [[nuit des couteaux et des torches]] en [[Chronologie|1262]], précipitant la fin du Poviss indépendant.
+
Le roi<sup> </sup>'''Rhyd''' est le fondateur d’un éphémère royaume de [[Poviss]] en faisant sécession du [[Kovir et Poviss]]<sup>[N 1]</sup>, alors gouverné par le roi [[Baldwin Thyssen]]. Il est assassiné avec toute sa famille au cours de la [[nuit des couteaux et des torches]] en [[Chronologie#1251|1251]]<sup>[N 2]</sup>, précipitant la fin du Poviss indépendant.
   
 
== Rhyd dans la saga ==
 
== Rhyd dans la saga ==
   
=== Dans ''Le Feu éternel'' ===
+
=== Dans ''La Saison des orages'' ===
  +
Le mage [[Harlan Tzara]] quitte [[Rissberg]] pour se mettre au service du roi Rhyd en [[Poviss]]<ref>[[La Saison des orages|''La Saison des orages'']], Chapitre 16.</ref>.
  +
  +
===Dans ''Le Feu éternel'' ===
 
À [[Novigrad]], la mort de Rhyd entraîne une chute brutale du cours de l’indigo, couleur du roi et de ses partisans, au profit de celui de la cochenille dont on produit un colorant écarlate, couleur de la [[maison Thyssen]]. Ces bouleversements permettent au [[doppler]] [[Doudou]] d’amasser une fortune considérable sous les traits de [[Dainty Biberveldt]]<ref>''[[Le feu éternel|Le Feu éternel]]'', Chapitre 2. </ref>.
 
À [[Novigrad]], la mort de Rhyd entraîne une chute brutale du cours de l’indigo, couleur du roi et de ses partisans, au profit de celui de la cochenille dont on produit un colorant écarlate, couleur de la [[maison Thyssen]]. Ces bouleversements permettent au [[doppler]] [[Doudou]] d’amasser une fortune considérable sous les traits de [[Dainty Biberveldt]]<ref>''[[Le feu éternel|Le Feu éternel]]'', Chapitre 2. </ref>.
   
=== Dans ''La Tour de l’Hirondelle''  ===
+
===Dans ''La Tour de l’Hirondelle''  ===
 
Le roi [[Esterad Thyssen]] gracie plus de trois mille condamnés et exilés pour former une armée combattant le [[Nilfgaard]] pour les [[Royaumes du Nord]]. Parmi eux se trouvent d’anciens soutiens du roi Rhyd<ref>''[[La Tour de l'Hirondelle|La Tour de l’Hirondelle]]'', Chapitre 8. </ref>. 
 
Le roi [[Esterad Thyssen]] gracie plus de trois mille condamnés et exilés pour former une armée combattant le [[Nilfgaard]] pour les [[Royaumes du Nord]]. Parmi eux se trouvent d’anciens soutiens du roi Rhyd<ref>''[[La Tour de l'Hirondelle|La Tour de l’Hirondelle]]'', Chapitre 8. </ref>. 
   
Ligne 17 : Ligne 20 :
   
 
=== '''Notes ''' ===
 
=== '''Notes ''' ===
# ↑ Ce titre ne lui est généralement reconnu que par ses partisans.
 
 
# ↑ Laquelle intervient probablement au cours des années 1220.
 
# ↑ Laquelle intervient probablement au cours des années 1220.
  +
# ↑ Estimation basée sur le fait que ''[[Le Feu éternel]]'' durant lequel Rhyd perd la vie se déroule entre ''[[Éclat de glace]]'' et ''[[Une once d'abnégation]]'', prennent tous deux place en [[Chronologie#1251|1251]] (voir [[chronologie]]).
   
 
=== '''Références''' ===
 
=== '''Références''' ===

Version du 17 juillet 2018 à 16:30


Le roi Rhyd est le fondateur d’un éphémère royaume de Poviss en faisant sécession du Kovir et Poviss[N 1], alors gouverné par le roi Baldwin Thyssen. Il est assassiné avec toute sa famille au cours de la nuit des couteaux et des torches en 1251[N 2], précipitant la fin du Poviss indépendant.

Rhyd dans la saga

Dans La Saison des orages

Le mage Harlan Tzara quitte Rissberg pour se mettre au service du roi Rhyd en Poviss[1].

Dans Le Feu éternel

À Novigrad, la mort de Rhyd entraîne une chute brutale du cours de l’indigo, couleur du roi et de ses partisans, au profit de celui de la cochenille dont on produit un colorant écarlate, couleur de la maison Thyssen. Ces bouleversements permettent au doppler Doudou d’amasser une fortune considérable sous les traits de Dainty Biberveldt[2].

Dans La Tour de l’Hirondelle  

Le roi Esterad Thyssen gracie plus de trois mille condamnés et exilés pour former une armée combattant le Nilfgaard pour les Royaumes du Nord. Parmi eux se trouvent d’anciens soutiens du roi Rhyd[3]

Sous la plume de Sapkowski

Le roi Rhyd a été destitué. C'est le clan des Thyssénides qui gouverne désormais !

— Le Feu éternel, Chapitre 2.

Notes et références

Notes 

  1. ↑ Laquelle intervient probablement au cours des années 1220.
  2. ↑ Estimation basée sur le fait que Le Feu éternel durant lequel Rhyd perd la vie se déroule entre Éclat de glace et Une once d'abnégation, prennent tous deux place en 1251 (voir chronologie).

Références

  1. La Saison des orages, Chapitre 16.
  2. Le Feu éternel, Chapitre 2. 
  3. La Tour de l’Hirondelle, Chapitre 8.