Sorceleur Wiki
Sorceleur Wiki

Nastrog est une forteresse de Verden. Avec Bodrog et Rozrog, Nastrog contrôle l’embouchure de la Iaruga à la frontière entre Cintra et Verden.

Sous la plume de Sapkowski[]

— S’ils ont retenu quelque chose, déclara Henselt en haussant les épaules, alors ils ne passeront pas la Iaruga. Ervyll, avec ses trois forteresses – Nastrog, Rozrog et Bodrog –, contrôle toujours l’embouchure de la rivière à la frontière entre Cintra et Verden. Il est impossible de prendre ces places fortes depuis les avancées dans la mer, et aucune technologie moderne n’y changera rien.[...]
Le Sang des Elfes, page(s) ?

— D’ici quelques jours, les Nilfgaardiens atteindront notre frontière orientale, soit un débouché sur la colline du Pontar, poursuivit le roi Foltest, toujours à voix basse. Hagge, la dernière forteresse d’Aedirn, ne tiendra pas longtemps, et elle constitue elle aussi notre frontière orientale. Quant à notre frontière sud… Une chose terrible s’est produite. Le roi Ervyll de Verden s’est déclaré feudataire de l’empereur Emhyr. Il s’est soumis et a ouvert le fort à l’embouchure de la Iaruga. Nastrog, Rozrog et Bodrog, qui devaient garder notre aile, sont déjà remplies de garnisons nilfgaardiennes.
Le Temps du Mépris, page(s) ?

[...]Lorsque ensuite de Wett eut connaissance de ce qui s’était passé à Brenna et que lui fut parvenue la nouvelle que le roi Foltest et Jan Natalis se dirigeaient sur lui à marche forcée, il donna aussitôt l’ordre de sonner la retraite et traversa la rivière pour s’enfuir à Cintra, parsemant de cadavres la route de sa débandade, l’insurrection à Verden ayant repris de plus belle à l’annonce des défaites nilfgaardiennes. Nastrog, Rozrog et Bodrog, forteresses imprenables, furent les seules où se maintinrent des garnisons importantes ; elles ne quittèrent les lieux qu’après la signature du traité de Cintra, sous les honneurs et avec leur étendard.
La Dame du Lac, page(s) ?


Notes et références[]

Notes[]


Références[]