Sorceleur Wiki
Sorceleur Wiki
{{{rubrique}}}
Alvin
Identité
V.O.
Alvin
Alias
Jacques d'Aldersberg (V.O. : Jakub de Aldersberg)
Espèce
Humain
Décès
Août 1270
Statut
Titre(s)
Grand Maître de l'Ordre de la Rose-Ardente
Affiliation(s)
Source
Ordre de la Rose-Ardente

Jacques d'Aldersberg est le Grand Maître de l'Ordre de la Rose-Ardente qui appartient au cercle restreint des personnages politiques les plus influents de Wyzima.

Jacques d'Aldersberg dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Dans The Witcher[modifier | modifier le wikicode]

Entrée de Journal[modifier | modifier le wikicode]

Le Grand Maître de l'Ordre de la Rose-Ardente est Jacques d'Aldersberg. On le dit très pieux et fervent fidèle du Feu Eternel, presque jusqu'au fanatisme. C'est un homme charismatique et très respecté. Son aversion pour les non-humains, notamment les elfes, est connue de tous. Jacques d'Aldersberg ordonne à ses chevaliers de persécuter les unités commando de la Scoia'tael tout autant que les monstres.
J'ai rencontré le Grand Maître dans la ville de Wyzima ravagée par la rébellion. Jacques d'Aldersberg est un homme d'action. Il était à la tête des chevaliers qui volèrent au secours du roi Foltest lorsqu'il fut attaqué par les non-humains.
Il s'est avéré que les actes de la Salamandre étaient guidés par le Grand Maître de l'Ordre de la Rose-Ardente. Jacques d'Aldersberg était le supérieur du Professeur et d'Azar Javed.
La magie m'a permis de me transporter vers les Terres Gelées, comme il est dit dans la prophétie d'Ithlinne qui habite l'esprit de Jacques d'Aldersberg. Le Grand Maître voulait me montrer le sort qui guettait l'humanité s'il cessait de guider les hommes.
J'ai vaincu le Grand Maître à l'issue du duel dans les Terres Gelées. Ainsi, le responsable de la mort de Leo a été châtié et le vol des secrets des sorceleurs a été puni.

Dans Gwent: The Witcher Card Game[modifier | modifier le wikicode]

Arbre des récompenses[modifier | modifier le wikicode]

Parchemin 1 : Semé dans l'esprit d'un jeune enfant, le doute va souvent s'y enraciner et modeler sa vision du monde ou, comme dans ce cas, la déformer. Une vie de préjugés et un sens déformé de la justice peuvent découler d'un instant insignifiant. Un battement d'ailes peut finir par provoquer une tempête déchaînée. Pour Jacques d'Aldersberg, ce furent la générosité d'un brave étranger, ainsi que quelques mots empreints de "sagesse", qui engendrèrent son jeu préféré, "Tuer l'elfe", et toutes les horreurs qui s'ensuivirent.
Parchemin 2 : La corruption de Jacques n'aurait peut-être eu aucune conséquence s'il n'avait pas canalisé une puissante énergie. Il recevait de terribles visions de l'avenir depuis son plus jeune âge : des prémonitions annonçant la fin de l'humanité. Il voyait la mort glaciale qui l'attendait et, se croyant seul capable de modifier le cours des choses, empêcher à tout prix l'issue fatale devint pour lui une obsession.
Après s'être hissé au rang illustre de grand maître, Jacques, motivé par son pouvoir autoproclamé et sa haine des non-humains, fonda l'Ordre de la Rose-Ardente, adopta les dogmes du Feu Éternel et lança une terrible guerre raciale. Tout cela dans le but de concrétiser sa vision sordide d'un monde "meilleur".

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. ↑ Dans The Witcher, Jacques d'Aldersberg est mentionné dans le livre La Fleur et la Flamme, dans The Witcher 2: Assassins of Kings, il est mentionné dans le livre Le Soulèvement de Wizyma et dans The Witcher 3: Wild Hunt, Geralt reçoit une lettre de sa part : Lettre de "A".

Références[modifier | modifier le wikicode]