Sorceleur Wiki

Sub-Pages:

Eredin Bréacc Glas, surnommé l’Épervier, est un Aén Elle de Tir ná Lia. Il commande les Dearg Ruadhri.

Apparence et caractère[]

Eredin Bréacc Glas avait les cheveux noirs, des yeux verts et un visage qui faisait penser à un rapace. À l'instar de ses compagnons, il portait sous son manteau carmin-vermillon un haubert au mailles extrêmement serrées, qui épousait le corps aussi confortablement qu'un tricot de laine.[1]

Eredin Bréacc Glas dans la Saga[]

Dans La Dame du Lac[]

Eredin a rencontré Ciri sur le chemin de Tir ná Lia dans le monde des Aén Elle. Sachant qu'il fit grande impression sur la jeune femme, il utilisa cet avantage pour mener ses projets à bien.

Eredin et Avallac'h, un elfe Aén Saevherne, étaient en fait les véritables maîtres d'Aén Elle puisque Auberon était reclus et solitaire, ne s'impliquant donc que très peu dans la vie de son peuple. Il est dit qu'Eredin (avec Avallac'h) posséda " Le Portail des Mondes ", un dangereux pouvoir donnant à son possesseur la capacité de contrôler l'espace et le temps. Tous deux s'en servirent pour contrôler le monde d'Aén Elle, où ils tuèrent tous les êtres humains (au cours de sa fuite Ciri trouve un énorme tas d'ossements humains). Ils le perdirent un jour, et depuis lors Eredin tente à tout prix de le retrouver.

Lorsque Ciri s’échappa, Eredin et sa cavalerie se lancèrent à sa poursuite à travers l'espace et le temps et parvinrent à la rattraper dans une forêt d'un monde inconnu. Depuis, il hante Ciri comme un fantôme et alors qu'elle se repose dans une taverne, il lui révèle qu'il l'attendra sur "La Spirale", un endroit où elle finira par se rendre après son long voyage à travers l'espace et le temps.

Sous la plume de Sapkowski[]

Le chef des cavalier, un elfe aux cheveux noirs, montait un immense étalon brun. Comme tous les chevaux du détachement, sa monture était parée d'un caparaçon brodé d'écussons en forme de dragons et son museau était affublé d'un bucrane cornu véritablement démoniaque. À l'instar de ses compagnons, l'elfe aux cheveux noirs portait sous son manteau carmin-vermillon un haubert au mailles extrêmement serrées, qui épousait le corps aussi confortablement qu'un tricot de laine.
La Dame du Lac, Chapitre 5.


— Le roi des Aulnes est vieux. Mais le Renard et l’Épervier ne peuvent obtenir le pouvoir sur Ard Gaeth, les Portes du Temps. Ils l’ont possédé jadis. Mais ensuite ils l’ont perdu. À présent ils ne peuvent rien faire d’autre à part errer, vaguer à petits pas dans les mondes, seuls, comme des fantômes, impuissants. Le Renard à Tir ná Béa Arainne, l’Épervier et ses cavaliers le long de la Spirale. Ils ne peuvent aller plus loin, ils n’en ont pas la force. C’est pourquoi ils rêvent d’Ard Gaeth et du pouvoir. Nous allons te montrer de quelle manière ils ont, une fois déjà, utilisé ce pouvoir. Nous allons te le montrer, Œil étoilé, lorsque tu partiras d’ici.
La Dame du Lac, Chapitre ?.


Apparitions[]

Notes et références[]

Notes[]


Références[]

  1. La Dame du Lac, Chapitre 5.