Sorceleur Wiki
{{{caption}}}
Barbegazi
Détails
V.O.
Barbegazi

Les barbegazi [N 1] est une créature ressemblant a une masse compacte de cheveux grisâtres et couverts de poussière laissait entrevoir des gueules immenses où brillaient des crocs en forme de cônes.

Sous la plume de Sapkowski[]

Ce qu’il avait pris un instant plus tôt pour une roche ronde posée à la base des stalagmites le regardait à présent avec de grands yeux brillants. Une masse compacte de cheveux grisâtres et couverts de poussière laissait entrevoir des gueules immenses où brillaient des crocs en forme de cônes.
Des barbegazis.
Geralt marchait lentement, avec prudence; il y avait des barbegazis partout, des grands, des moyens, des petits, ils étaient couchés sur son chemin, sans même songer à s’écarter. Pour l’instant, leur comportement était tout à fait paisible, mais Geralt n’était pas certain de ce qui se passerait s’il venait à marcher sur l’un d’entre eux.

La Tour de l'Hirondelle, Chapitre ?.

Les barbegazis - ils étaient de plus en plus nombreux -accompagnaient le sorceleur dans sa progression, roulant et se traînant le long du mur. Il entendait leurs gazouillements et leurs halètements. Il sentait leur odeur âcre, forte.
La Tour de l'Hirondelle, Chapitre ?.


Les barbegazis se mirent à gazouiller à l’unisson, formant un chœur sonore. L’un d’eux, gros comme une citrouille mûre à souhait, roula très près du sorceleur et fit claquer ses dents. Geralt étouffa le juron qui lui brûlait la langue et poursuivit son chemin. De l’eau gouttait des stalactites, dont l’écho cristallin résonnait dans la grotte.
La Tour de l'Hirondelle, Chapitre ?.


Les barbegazis les plus proches roulèrent à ses pieds. Il sentit leurs pattes noueuses et dures comme le roc l’attraper et l’immobiliser. Il ne se défendit pas, il était totalement résigné. Il essuya sa chaussure couverte d’excréments sur la fourrure de la bête la plus grande et la plus agressive. Comme les créatures tiraient sur ses vêtements, il s’assit.
La Tour de l'Hirondelle, Chapitre ?.


Barbegazi dans The Witcher[]

Dans The Witcher, le jeu de rôle officiel[]

Commoner Superstition[]

If yer ever travelin’ through the mountains with a group of folks stay as close together as possible. Don’t split up and don’t let ‘em leave yer line of sight. Mark my words if ya let someone go missin’ and ya hear ‘em callin’ for help later, they might be a barbegazi. Heh, these little bug bastards can steal a person’s voice by bitin’ ‘em from what I hear. They like to hide out in the rocks and lure folk into ambushes and whatnot. Spooky if ya ask me! Now there’s an old Mahakaman trick I heard of but I can’t say it works worth a troll spit. An old dwarf I met a few years back said if ya soak yer beard in ale and tie a chicken bones in there, the barbegazi can’t steal yer voice.
—Rodolf Kazmer

Lore & Behavior[]

Remain vigilant. In the mountains, any boulder could be a barbegazi. Your friend’s voice could be used to deceive you, luring you into a position where you are alone and vulnerable.
When traveling the cold reaches of the Dragon Mountains of Kovir in a group, speak only when necessary, and do so using code. Preparation is key to dealing with the threat posed by barbegazi. A barbegazi can only mimic exact words that it has heard. Outsmart the barbegazi by peppering your sentences with numbers which must increase by one numeral each time someone speaks. When you hear a statement that doesn’t contain the correct number in the sequence, a swarm of barbegazi is nearby. Stay together and look for a group of suspicious boulders.
When robbed of the element of surprise, barbegazi can be slain by anyone handy with a sword. Insectoid Oil only makes the job easier. Their fur can be useful, too. Stuffing three units of barbegazi fur into your clothing allows you to remain in Snow & Ice conditions without worrying about freezing.

Notes et références[]

Notes[]

  1. Les Barbegazi sont des gnomes mythiques des Alpes connus pour leurs énormes pieds qui leur servent aussi bien à glisser sur la neige qu'à facilement marcher dessus. Ils sont reconnaissables à la fourrure blanche et épaisse qui couvre leur corps tout entier et surtout, pour les mâles, à cette longue barbe blanche ponctuée de cristaux de glace qui leur a valu leur nom.

Références[]